Visite d’une délégation du Sénat (12 – 17 septembre 2018)

Une délégation du groupe d’amitié France-Palestine du Sénat français a effectué du 12 au 17 septembre 2018 une visite à Jérusalem et dans les Territoires palestiniens. Cette visite s’inscrit dans le cadre du suivi par le groupe sénatorial de la situation à Jérusalem et dans les Territoires palestiniens.

La délégation, conduite par M. Gilbert Roger, sénateur de la Seine-Saint-Denis et président du groupe d’amitié, comprenait Mme Christine Prunaud, sénatrice des Côtes-d’Armor et M. Loïc Hervé, sénateur de la Haute-Savoie.

Les sénateurs ont effectué une série de visites de terrain. A Jérusalem-Est, la délégation s’est rendue dans le quartier de Silwan et sur l’enclave du Mont Scopus avec l’ONG israélienne Ir Amim afin de prendre la mesure de l’expansion de la colonisation israélienne et de ses conséquences. Ils ont également visité Hébron avec M. Anwar Abu Eisheh, président de l’association d’échanges culturels Hébron-France. A Bethléem, les sénateurs se sont rendus au camp de réfugiés d’Aïda où ils ont visité le centre Al-Rowwad pour la culture et le théâtre, qui offre aux habitants du camp des formations artistiques et techniques.

Préoccupés par la situation du village bédouin de Khan al-Ahmar menacé de démolition, les sénateurs se sont rendus sur place et se sont entretenus avec les habitants du village.

A Ramallah, la délégation du groupe d’amitié France-Palestine du Sénat a été reçue en audience par le Ministre des Affaires étrangères, S.E. Riyad Malki, et s’est entretenue avec M. Mustapha Barghouti, Secrétaire général de l’Initiative palestinienne.

Pour comprendre l’ampleur des défis auxquels est confrontée l’UNRWA, la délégation s’est rendue dans le camp de réfugiés de Jalazone où elle a rencontré les élèves et le personnel d’une école qui accueille plus de 2000 élèves. A Ramallah, les sénateurs ont aussi eu l’occasion d’échanger avec la société civile palestinienne et la communauté française et de visiter le nouveau lycée français de Ramallah et le centre culturel franco-allemand. A Jérusalem, ils ont rencontré des représentants des milieux d’affaires palestiniens, des personnalités religieuses et des membres d’ONG françaises.

publié le 16/10/2018

haut de la page