Théâtre : « Femmes sous les projecteurs »

Elles sont cinq femmes d’ici, de France et des Pays Bas à se poser des questions aussi vieilles que l’humanité : qu’est que la femme ?

La Française Maissa Falha et les Palestiniennes Faten Khoury et Bayan Shbib, sous la direction d’Iman Aoun et de son assistante hollandaise Annemieke Delis, explorent en trois langues les frontières de leur personnalité, les barrières de leur existence en quête d’une libération et peut-être de la sagesse.

Le théâtre est le lieu privilégié de cette recherche entre improvisation et expression personnelle. Parfois, elles ont aussi recours à de grands textes comme l’ « Ophélie » du poète français Arthur Rimbaud (1854-1891) ou l’ « Antigone » du dramaturge grec Sophocle (vers 495 avant JC- 406 avant JC). Une réflexion à laquelle est convié le spectateur par la magie du jeu et du verbe.

- Théâtre Ashtar, samedi 17 et dimanche 18 juin à 19h30.

publié le 30/11/2006

haut de la page