Soutien à l’agriculture palestinienne – Inauguration d’une coopérative agricole à Halhoul (16 septembre 2019)

Le Consul général adjoint de France à Jérusalem et chargé d’affaires a.i, Rémy Bouallegue, , a participé le 16 septembre, aux côtés de la Consule générale de Belgique à Jérusalem, Danielle Haven, de la directrice de l’Agence française de développement à Jérusalem, Catherine Bonnaud, du maire de la ville de Halhoul, Hijazi Mireb et du gouverneur d’Hébron, Jibrin Al Bakri, à l’inauguration d’un local de production de jus de raisin appartenant à la coopérative agricole Al Sanabel située à Halhoul, près d’Hébron.

JPEG

La mise en place de cet outil de production s’inscrit dans la politique française de soutien à l’agriculture palestinienne. Ce projet a été cofinancé par l’Agence française de développement à hauteur de 320 000 d’euros ainsi que par des communautés territoriales et des comités associatifs français et belges. Le Consul général adjoint de France à Jérusalem, Rémy Bouallègue, a salué lors de cette inauguration cette coopération réussie entre les sociétés civiles et institutions françaises, belges et palestiniennes, ayant toutes contribué à la réussite de ce projet.

JPEG

L’association « France Palestine Solidarité », qui porte le projet depuis 2016, a permis à la coopérative de se doter des machines et du savoir-faire nécessaires à la production de jus de raisin naturel, offrant ainsi aux agriculteurs palestiniens de la région d’Hébron de nouveaux débouchés afin de valoriser leurs produits dont la culture et la commercialisation sont soumises aux contraintes de l’occupation, notamment en zone C, où l’accès aux terres et la mise sur le marché sont limités. La coopérative Al Sanabel a également reçu du gouvernorat d’Hébron une autorisation officielle de commercialisation, lui permettant d’exporter ses produits en Palestine, mais aussi en Israël et en Jordanie.

JPEG

Ce projet permettra à près de 390 producteurs de continuer à vivre de l’exploitation de leurs terres, de stabiliser leurs revenus, de générer des emplois et d’assurer la permanence de l’agriculture palestinienne.

publié le 20/09/2019

haut de la page