Profanation du cimetière salésien de Beit Gemal - Déclaration du Consulat général de France à Jérusalem

Le Consulat général de France à Jérusalem condamne la profanation, le 17 octobre, du cimetière salésien de Beit Gemal où vit une communauté de pères salésiens sous protection française.

C’est la seconde fois que ce cimetière est ainsi vandalisé, alors que l’Eglise de Beit Gemal avait fait l’objet d’actes de vandalisme en septembre 2017.

Toute la lumière doit être faite sur cet incident dont les auteurs doivent être punis, tout comme ceux des incidents précités.

Nous réaffirmons notre attachement à la paix et à la coexistence harmonieuse entre les religions.

publié le 13/11/2018

haut de la page