Littérature : Une jeunesse palestinienne

"Souvenirs de Jérusalem" de Sirine Husseini Shahid

Sirine Husseini Shadid est née en 1920 dans une famille de notables de Jérusalem. Son père militant activement contre le mandat britannique en Palestine, la famille a dû vivre en continuels déplacements entre le Liban, l’Iraq et l’Arabie Saoudite.

JPEGDans son livre « Souvenirs de Jérusalem », Sirine Husseini Shahid raconte avec beaucoup de détails et un style anecdotique, son enfance à Jérusalem, Jéricho, et dans les autres endroits de sa terre natale. Elle retrace la vie de son cercle familial et de ses amies ainsi que les premiers pas de la résistance palestinienne des années 30 et 40. Ses souvenirs dépassent toutefois ses expériences personnelles au sein d’une classe privilégiée et cultivée contrainte à l’exil pour aborder aussi le sort des Palestiniens plus modestes.

L’auteur est la mère de Leïla Shahid, qui a été la représentante de Palestine en France pendant 15 ans avant de partir, l’année dernière, à Bruxelles auprès de la Communauté européenne. Le penseur Edward Saïd a rédigé la préface du livre en parlant d’un « trésor historique et humain ».

« Souvenirs de Jérusalem » de Sirine Husseini Shahid, Paris, Fayard, 2005
(publié originellement en anglais à Beyrouth, 2000).

publié le 14/06/2006

haut de la page