Les roseaux au service du développement : une station d’épuration innovante pour le traitement vert des eaux usées au nord de la Palestine

Le Consul général de France à Jérusalem, M. Pierre Cochard, le Premier ministre palestinien M. Rami Hamdallah et le ministre de l’eau M. Mazen Ghunaim, ont inauguré lundi 4 février 2019 la nouvelle station de traitement des eaux usées de la municipalité de Misiliya, au sud de Jénine.

JPEG

Cette station, basée sur une technique unique de traitement des eaux à partir de filtres de roseaux, a été financée par l’Agence française de développement (AFD) pour un coût de 5,5 millions d’euros. La technologie de la station est totalement innovante : elle allie la propriété des filtres de roseaux, respectueux de l’environnement, à l’énergie solaire, afin d’alimenter les besoins en énergie de la station.

JPEG
Près de 6000 personnes verront leurs eaux usées traitées et réutilisées pour l’agriculture locale grâce à une technologie de pointe.

JPEG

Modèle à suivre pour les municipalités rurales de Palestine, cette station aura un impact direct sur la réduction de la pollution, la diminution des risques sanitaires et l’amélioration de l’accès à l’eau, favorisant le développement agricole de la région.

La station de Misiliya, la première en son genre en Palestine, marque l’engagement de l’AFD et des institutions palestiniennes dans la lutte contre les conséquences du changement climatique.

JPEG

Cette station a ainsi été financée dans le cadre d’un projet d’accès à l’eau et à l’assainissement d’un montant global de 15 millions d’euros par l’AFD.

JPEG

publié le 12/02/2019

haut de la page