Lancement de la première voiture électrique en Palestine

Le Consul général, Pierre Cochard, a célébré en compagnie du maire de Ramallah, Musa Hadid, et des équipes du distributeur du groupe Peugeot, Autozone, en Palestine, le 13 février à Ramallah, le lancement des premiers véhicules électriques en Palestine.

JPEG

Ce lancement est d’autant plus novateur que pour la première fois, des véhicules électriques de Peugeot sont commercialisés en dehors de l’Europe. Il témoigne du soutien des entreprises françaises au secteur des énergies renouvelables en Palestine.
L’arrivée de voitures électriques sur le marché palestinien permettra de réduire les émissions de Co2 ainsi que la pollution atmosphérique locale.

En plus des avantages en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de microparticules, le coût d’utilisation d’une voiture électrique est plus économique que celui d’un véhicule traditionnel. Autozone a prévu d’installer des stations de rechargement rapide dans chacune des principales villes palestiniennes.

JPEG

Ramallah est la première ville de Palestine, et la deuxième ville arabe, à rejoindre le classement des « 100 villes résilientes » de la fondation Rockefeller qui encourage les villes à fournir des services plus efficients et respectueux de l’environnement.

En savoir plus : https://www.tresor.economie.gouv.fr/Articles/2019/02/20/innovation-francaise-sur-le-marche-automobile-palestinien-lancement-de-la-peugeot-e-partner-tepee-a-ramallah

publié le 20/02/2019

haut de la page