La question de la semaine : l’idée

Une question posée toutes les semaines par le médiathécaire du CCF de Gaza. La consigne est de répondre en six lignes : trois issues d’une recherche bibliographique dans la médiathèque, et trois autres reflètent l’opinion du rédacteur.

JPEG
Arwa se demande : Qu’est-ce qu’une idée ?


JPEG
Falasteen Rosros :
Avoir une idée, c’est avoir une vision globale ou un point de vue précis concernant un certain sujet. Parfois on ne change pas ses idées ou son point de vue car on les a formés selon une expérience, notamment les idées issues d’une expérience dure.

Pour moi, l’idée c’est un mélange d’éléments réels et imaginaires qui viennent dans ma tête lors que j’aborde un sujet, je vois une personne ou quand je réfléchis à quelque chose. Pour moi, avoir une idée veut dire imaginer et réfléchir sans cesse.


JPEG
Salah Jaber :
L’idée est une réflexion de cerveau sur une action ou un sentiment soit dans le passé ou au présent. Cette réflexion se traduit par une parole, une action, ou un rêve pour répondre à un besoin ou une cause.
Pour moi, c’est mieux de mourir pour qu’une idée noble vive que de vivre longtemps et la laisser tomber.


JPEG
Ahmed Saqqura :
Concept, notion, réflexion sur une chose ou un objet. Représentation abstraite et générale d’un être, d’une manière d’être, ou d’un rapport.

Il faut que ça soit objectif, et ça veut dire une chose qui a des objectifs, et qui aura des résultats par le plan qu’on fait. Quand on a une idée, ça veut dire la solution, la chose lumineuse qui apporte de progrès.


JPEG
Mohammed Al Astal :
L’idee vient de l’expérience des sens. Lorsqu’on se pose des questions sur l’origine de l’idée, il est clair que l’une des premières réponses qui nous viennent à l’esprit (encore une idée !) est qu’elles nous sont données par les sens.
Le dialogue peut être renforcé, affaibli ou effacé par l’idée. Si l’idée correspond à la réalité, alors c’est une idée réelle, et contrairement si l’idée ne correspond pas à la réalité, alors c’est un genre d’imaginaire.

Pour moi, l’origine de l’idée c’est le besoin et le besoin est le sens de l’invention. En fin, L’idée est la réflexion de la réalité.

publié le 09/05/2007

haut de la page