Israël/Territoires palestiniens - déclaration officielle française (15 mai 2018)

Q – Comment réagissez-vous aux déclarations de la Maison Blanche selon lesquelles le Hamas est responsable de la mort de dizaines de Palestiniens tués par l’armée israélienne hier ?

R – La France déplore le grand nombre de victimes civiles palestiniennes dans la répression par Israël des manifestations survenues à Gaza depuis le 30 mars.

Dès hier, les réactions des autorités françaises ont été sans aucune ambiguïté :

- le président de la République a exprimé sa condamnation des violences des forces armées israéliennes contre les manifestants et a appelé tous les responsables à la retenue et à la désescalade. Il a également insisté sur la nécessité que les manifestations des prochains jours demeurent pacifiques ;

- le ministre de l’Europe et des affaires étrangères a appelé l’ensemble des acteurs à faire preuve de responsabilité afin de prévenir un nouvel embrasement. Il a rappelé le devoir de protection des civils, en particulier des mineurs, et le droit des Palestiniens à manifester pacifiquement. Rien ne peut justifier des tirs systématiques à balles réelles contre des manifestants pacifiques et désarmés.

La France continuera d’œuvrer pour la solution des deux États, Israël et la Palestine, vivant côte à côte en sécurité dans des frontières internationalement reconnues, avec Jérusalem comme capitale des deux États.

publié le 15/05/2018

haut de la page