Israël - Territoires Palestiniens - Extrait du point de presse (31 janvier 2020)

Q : La France a-t-elle évolué dans son approche du processus de paix au Proche-Orient en prônant désormais "deux souverainetés" et non plus "deux Etats", comme le suggèrent des propos du président Macron au quotidien Le Figaro ? Qu’implique la notion de "deux souverainetés" plutôt que deux Etats ?

R - La position de la France sur les paramètres de la paix est connue. Nous sommes convaincus que la solution des deux États vivant côte à côte en paix et en sécurité dans des frontières sûres et reconnues, en conformité avec le droit international et dans le cadre des paramètres internationalement agréés, est nécessaire à l’établissement d’une paix juste et durable au Proche-Orient. Sur cette base, toute solution doit être négociée entre les deux parties et la France continuera d’agir en ce sens.

publié le 03/02/2020

haut de la page