Fred, tout simplement

JPEGLe 10 février à 20h00, le chanteur français Fred donne un concert à Ramallah, dans le café Zan du Théâtre Al-Kasaba. Il est accompagné par le musicien Youssef Zayed (oud et percussion) du groupe Tourab.

Auteur, compositeur et interprète, Frédéric Métayer découvre la guitare à 16 ans, d’abord pour reproduire des chansons. Puis il s’émancipe et se met à composer ses propres textes. Ses chansons englobent beaucoup de styles, du rock au reggae en passant par le hip hop. Mais avant de devenir le chanteur « Fred » tout court, loin des StarAcademy, il accumule les voyages et les métiers les plus divers, de bûcheron à fondateur d’un parti politique. Il se forge ainsi une solide expérience de la « galère » rimbaldienne. Comme le poète Arthur Rimbaud, il part aussi pour l’Afrique, va jusqu’en Argentine, remplissant son imaginaire : « Je file trace/ J’ai pas d’attache/ Y’a plus qu’l’espace qui m’parle/ Je garde la tête haute / Mais je suis coriace, une impasse/ Et j’garde mes forces / Pour mieux m’éclipser » écrit-il.
Après un premier essai en solitaire, il collabore avec Camille Bazbaz et Denis Benarosh et sort son premier album « Sauter du nid ». Ses premières chansons pointent la lutte entre le développement de la personnalité et la société « métro-boulot-dodo » qui nivelle les originalités. La recherche de la solitude pour se construire, vue par les autres comme le syndrome du « mouton noir ». Il chante le mal-être des artistes, pris entre conformisme et difficultés matérielles. Et plus largement, l’insatisfaction humaine : « Mon amour pour la vie s’est soldé/ Par un divorce/ Moi aussi j’ai rêvé de connaître l’idéale idylle » (« A stop »). Mais son travail est aussi empreint d’humour, l’un des antidotes au vitriol de la vie, comme lorsqu’il plaisante sur les excès du Mondial de football 1998 : « J’ai jamais vu autant de vaches beugler autour d’un carré d’herbe ».
Fred est un chanteur engagé. D’une rencontre avec le chanteur kabyle Idir, il tire l’envie de mettre en musique et en mots sa révolte face au meurtre de Lounès Matoub, étoile de la musique kabyle en Algérie. Une chanson qui sera peut-être à son répertoire lors de sa venue en Palestine. Car les concerts comprendront des chansons déjà connues ainsi que des titres tirés de son nouvel album, dont la sortie est prévu en septembre 2007. Surprise donc...

fred-lesite

Toutes les dates de concerts

publié le 08/03/2007

haut de la page