Fonds pour les écoles francophones chrétiennes au Moyen-Orient

A Jérusalem
Le 21 septembre 2021

Le Fonds pour les écoles francophones chrétiennes au Moyen-Orient mobilisé en faveur des écoles chrétiennes à Jérusalem, en Cisjordanie et à Gaza

Le Fonds pour les écoles francophones chrétiennes au Moyen-Orient mobilisé en faveur des écoles chrétiennes à Jérusalem, en Cisjordanie et à Gaza

Le Consul général de France à Jérusalem, René Troccaz, s’est rendu le 21 septembre à l’école du patriarcat latin Al Alhiya et à l’école Saint-Joseph de Ramallah pour y rencontrer l’ensemble des équipes éducatives et confirmer l’aide financière du Fonds pour les écoles francophones chrétiennes au Moyen-Orient. Le Président de la République avait annoncé la création de ce fonds lors de sa visite à Jérusalem le 22 janvier 2020.

Le Consul général s’est également entretenu avec le Père Yacoub Rafidi, directeur des écoles du Patriarcat latin de Jérusalem pour Jérusalem et la Palestine, et la Sœur Frida Totah, Supérieure de la communauté des sœurs de Saint Joseph de l’Apparition sur les priorités de l’enseignement des écoles chrétiennes en Palestine.

Ce fonds, cofinancé par l’Etat français et par l’Œuvre d’Orient, va contribuer au développement et à la promotion de la francophonie en renforçant une éducation porteuse des valeurs de liberté, de fraternité, d’égalité, notamment entre les femmes et les hommes, dans le respect des convictions et des croyances de chacun. La France est attachée à ce réseau éducatif de qualité qui est un vecteur déterminant pour le dialogue et la cohésion entre les communautés au Moyen-Orient, notamment dans les Territoires palestiniens. Plus de 4 millions d’euros ont déjà été mobilisés depuis la création de ce fonds.

En 2020, le fonds pour les écoles francophones chrétiennes avait permis au Consulat général de France et à l’Œuvre d’Orient de soutenir les établissements les plus sévèrement touchés par la crise sanitaire à Jérusalem, en Cisjordanie et à Gaza. Cette année, quatorze écoles palestiniennes bénéficient d’une subvention pour financer des projets dans les domaines de la formation des professeurs, de l’envoi de volontaires dans les écoles ou de l’accès à un environnement culturel francophone. Certains établissements toujours fragilisés par la crise sanitaire peuvent également compter sur une nouvelle aide exceptionnelle pour faire face aux difficultés de fonctionnement.

L’Agence française de développement agit aussi pour soutenir le réseau éducatif des écoles chrétiennes à Jérusalem. Ainsi l’AFD, a octroyé près de 2,5 millions d’euros depuis le début 2021 afin d’améliorer les infrastructures et conditions d’accueil de plus de 2000 élèves.

publié le 22/09/2021

haut de la page