Festival international des maires pour la paix de Beit Jala

Mme Mériem Derkaoui, maire d’Aubervilliers, a participé le 23 août dernier aux côtés du maire de la ville jumelée de Beit Jala, M. Nicola Khamis, et du Consul général adjoint de France à Jérusalem, M. Rémy Bouallegue, à la cérémonie d’ouverture du Festival international des maires pour la paix de Beit Jala.

Lancé en 2010, le festival vise à soutenir la création artistique palestinienne et à faire rayonner le dynamisme culturel de la Seine-Saint-Denis et de la région Ile-de-France. L’édition 2019 a témoigné de ces engagements, illustrant le dynamisme de la coopération franco-palestinienne dans le domaine culturel. La maire était accompagnée d’une association d’Aubervilliers, Kuso, qui a organisé, avec les habitants de Beit Jala, un « cinéma des voisins » dont l’objectif est de faire un film en une journée avec les habitants du quartier, en vue de renforcer les liens entre les habitants mais également les liens intergénérationnels et interculturels.

JPEG

Depuis 1981, les villes de Beit Jala et d’Aubervilliers ont fait le choix d’intensifier leur coopération, notamment dans le domaine culturel, avec le soutien financier du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Un jumelage a été conclu en 1987 entre les deux villes.
Outre le domaine culturel, la coopération s’étend au tourisme avec un projet de tourisme « de faible intensité », respectueux du patrimoine, de la diversité culturelle palestinienne et répondant aux besoins des communautés locales.

JPEG

publié le 04/09/2019

haut de la page