Edito : Nouvelle médiathèque à Ramallah !

Le 20 novembre, le Centre culturel franco-allemand inaugure sa médiathèque Robert Schuman, du nom du père de l’Europe communautaire.

JPEGC’est un lieu élégant et moderne, bien équipé avec à terme quelque 10 000 références. Mais n’est-ce pas déjà trop tard, diront les Cassandres ? Selon les derniers chiffres de l’Unesco rendus publiques lors de la Foire du livre de Francfort en octobre, plus d’un milliard d’humains seraient illettrés et nous faisons tous l’expérience dans notre entourage de la baisse de la lecture des livres, largement concurrencée par la télévision et Internet.

En quelques clics de souris chez soi, au bureau ou dans un cybercafé, on peut disposer de tant de services et même d’ouvrages numérisés ! Quel besoin dès lors de s’enfermer dans un lieu clos où s’entassent des reliures ? Une enquête récente publiée à l’occasion du centenaire de l’Association des bibliothécaires français vient rassurer tous ceux qui ont oeuvré à cette ouverture.

La fréquentation des bibliothèques est en hausse, elle a doublé en France en dix ans (21 millions en 2005). Mieux, 21% de la population de plus de 15 ans a une carte de bibliothèque et les séjours sur place de plus d’une heure se généralisent.

A côté du prêt traditionnel de livres, de nouveaux usages apparaissent : prêt de DVD ou CD, lecture de journaux, utilisation d’Internet, visite d’expositions. C’est à un point que 37% des sondés considèrent avant tout les bibliothèques comme des « espaces culturels accueillants ». Voilà exactement ce que nous souhaitons pour la médiathèque Robert Schuman. Bienvenue !

Dr. Gilles Kraemer
Directeur du CCF de Ramallah

publié le 06/02/2007

haut de la page