Disparition d’Aharon Appelfeld (4 janvier 2018)

Il y a un peu plus d’un an, le 8 décembre 2016, Aharon Appelfeld recevait des mains du Consul général de France à Jérusalem les insignes d’officier de la Légion d’Honneur... Auteur de plus de quarante livres, Aharon Appelfeld est l’écrivain israélien le plus traduit dans le monde. L’importance de son œuvre a été saluée et reconnue à de nombreuses reprises, en Israël et dans le monde entier. En France, il a obtenu le prix Médicis étranger en 2004 et a été fait Commandeur des Arts et des Lettres en 2005. Aujourd’hui, toutes nos pensées vont à sa famille, ainsi qu’à sa traductrice, Valérie Zenatti, qui a si bien su restituer dans notre langue le regard précieux d’Aharon Appelfeld, sur le passé et la mémoire.

publié le 17/01/2018

haut de la page