Déclarations du Porte-parole adjoint du Quai d’Orsay (10 janvier 2018)

Israël/Territoires palestiniens

Au cours de son point de presse du 10 janvier, le Porte-parole adjoint du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a fait la déclaration suivante :

Assassinat d’un Israélien près de Havat Gilad

La France condamne l’attaque perpétrée hier soir près d’une colonie en Cisjordanie, qui a coûté la vie à un Israélien.

Elle présente ses condoléances à la famille de la victime.

Il a également répondu à la question suivante :

Q - Comment réagissez-vous aux mesures israéliennes interdisant aux ONG accusées de boycotter Israël d’entrer sur son territoire ?

R - La position de la France sur le boycott est connue : elle prohibe le boycott d’Israël comme toute discrimination à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison notamment de leur origine ou de leur appartenance à un pays déterminé.

Sur cette base, nous souhaitons que les ONG puissent accéder au territoire israélien comme aux territoires palestiniens.

La France réaffirme son soutien au rôle de la société civile comme élément indispensable à toute démocratie. Elle appelle Israël, démocratie attachée au respect de la liberté et des droits fondamentaux, à s’abstenir de toute mesure qui entraverait la liberté d’expression et d’action de la société civile.

publié le 10/01/2018

haut de la page