Décisions de construction de logements dans les colonies (10 janvier 2018)

Au point de presse de ce jour, le porte-parole adjoint a fait les déclarations suivantes :

La France condamne les décisions prises par les autorités israéliennes visant à permettre la construction de plus de 1 100 logements dans 20 colonies différentes en Cisjordanie, et particulièrement celle de 7 structures, en partie sur des terres privées palestiniennes, approuvée à Nativ Haavot contre la décision de la Haute cour de justice qui a ordonné son évacuation d’ici mars 2018.

La colonisation est contraire au droit international, comme l’a réaffirmé la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies. Elle nuit à la recherche d’une paix juste et durable et entrave la solution des deux Etats, vivant côte à côte en paix et en sécurité. Elle contribue également à attiser les tensions sur le terrain.

La priorité de la France est d’œuvrer à préserver cette solution des deux Etats et de contribuer à une reprise de négociations décisives. Dans ce contexte, comme l’a indiqué le président de la République le 22 décembre, la France demande l’arrêt de la colonisation afin de préserver un horizon politique crédible.

publié le 17/08/2018

haut de la page