Coopération franco-palestinienne entre le camp de réfugiés de Jénine et la ville de La Chapelle-sur-Erdre

Le 28 mars, la ville française de La Chapelle-sur-Erdre et le camp de réfugiés de Jénine ont signé un protocole d’amitié en présence du Consul général de France à Jérusalem, Pierre Cochard.

JPEG

Les relations entre la municipalité de La Chapelle-sur-Erdre et le camp de réfugiés de Jénine sont anciennes. Les sociétés civiles de ces deux villes sont depuis le début des années 2000 très actives pour promouvoir les échanges culturels et sportifs, et notamment le handisport.

Le protocole d’amitié signé par Fabrice Roussel, maire de La Chapelle-sur-Erdre et Mohammed Sabbah, président du Comité populaire du camp, en présence d’Akram Rijoub, Gouverneur de Jénine, officialise la volonté de ces territoires amis d‘accroître les échanges entre habitants et de développer des projets utiles aux populations palestiniennes les plus vulnérables, et notamment au profit de la jeunesse.

En 2017, ils avaient reçu le soutien du Consulat général de France et du ministère du gouvernement local pour le développement d’un projet d’échanges autour de la pratique du « cecifoot », handisport pratiqué par les porteurs de handicap visuel. Ce projet a pour objectif d’améliorer l’inclusion sociale des jeunes joueurs, dans un objectif de santé publique et de solidarité.

JPEG

Par ailleurs, une délégation du Conseil départemental de Loire Atlantique conduite par Fanny Salle, conseillère aux relations internationales, était présente à l’événement. Ils ont auparavant rencontré Akram Rijoub gouverneur de Jénine, en présence du Consul général de France, afin d’échanger sur le partenariat entre ce département français, l’intercommunalité de la Vallée de Jezreel et le gouvernorat de Jénine.

publié le 01/04/2019

haut de la page