Conférence de Manama (26 juin 2019)

Q – La France est-elle représentée à la réunion de Manama ? Comment évaluez-vous cette initiative américaine ?

R – La France est représentée à cette conférence par le chef de son service économique à Manama.

Notre position sur le règlement du conflit israélo-palestinien a été rappelée à de nombreuses reprises et n’a pas varié : nous sommes attachés à un cadre, celui du droit international, en particulier les résolutions du Conseil de sécurité ; à une méthode : la négociation ; à un objectif : deux États – Israël et la Palestine – vivant dans la paix et la sécurité au sein de frontières reconnues, avec Jérusalem pour capitale de ces deux États.

Nous sommes prêts à accompagner tout plan économique en faveur des Territoires palestiniens dès lors qu’il intervient de manière complémentaire à des efforts politiques conduits sur la base de ces paramètres internationalement agréés.

publié le 27/06/2019

haut de la page