Améliorer l’accès aux services de base, une priorité de l’action de la France en Palestine (5 septembre 2019)

Le Consul général de France à Jérusalem, M. Pierre Cochard, le ministre des finances palestinien, M. Shukri Bishara, et la directrice de l’Agence Française de Développement à Jérusalem, Mme Catherine Bonnaud, ont signé le 5 septembre une convention de financement de 10 millions d’euros, afin de contribuer à la construction d’un important réseau d’adduction d’eau au nord de la Palestine, d’un coût total de 45 millions d’euros.

JPEG

Les infrastructures financées recevront à Aboud et transporteront au nord-ouest de Ramallah les quantités additionnelles d’eau qui seront fournies à la Palestine par Israël dans le cadre du projet régional mer Rouge – mer Morte.

Il s’agit de la troisième convention signée dans le secteur de l’eau depuis le début de l’année, portant la contribution de la France dans ce domaine à 30,5 millions d’euros pour 2019.

Cette signature, intervenue la veille du départ de Jérusalem de M. Pierre Cochard, témoigne de l’engagement de la France pour permettre un meilleur accès à l’eau potable et à un assainissement décent, reconnu comme un droit fondamental par les Nations Unies.

publié le 10/09/2019

haut de la page